Droit des médias

Le Conseil de la presse rappelle les règles déontologiques.

Reporters sans frontières estime dangereux le verdict rendu à l’issue du procès de Bradley Manning. (Photo © AFP)

En enquêtant sur les antécédents d’un prévenu, «L’illustré» n’a pas contrevenu à la présomption d’innocence. Mais il a violé la protection de la vie privée, en publiant certains détails secondaires facilitant l’identification du prévenu au-delà du cercle de ses connaissances.

Peut-on écrire dans un commentaire qu’un membre de l’Executif répand une mauvaise ambiance au sein du Conseil? Faut-il entendre la personne en question avant la publication? Le Conseil de la presse dit «non» et rejette une plainte contre la Berner Zeitung.

Les médias peuvent-ils, lors d’accidents spectaculaires, de catastrophes ou de crimes, publier exceptionnellement des photos de victimes afin que le public puisse prendre part au deuil des survivants?