La Commission de la concurrence (Comco) a donné son aval à la fusion des deux agences de presse suisses qui devient effective à titre rétroactif au 1er janvier 2018.

L'instance fédérale ne voit pas de risques à cette opération annoncée le 30 octobre 2017. La fusion peut ainsi se concrétiser comme prévu, indique la Comco. L'examen préliminaire n'a pas mis en évidence d'éléments indiquant que le rapprochement pouvait conduire à une position dominante ou au renforcement d'une telle position, selon la Comco.

Les deux agences se regroupent sous le nom de Keystone-ATS. Elle proposera des textes, photos, vidéos et infographies. Partenaire depuis dix ans de l'ATS, l'Austria Presse Agentur (APA) sera le plus important actionnaire unique, avec 30% des parts de la nouvelle société.

Keystone est détenue à parts égales par l’ATS et APA. Cette dernière transfère les 50% de ses actions dans la nouvelle entité, en contrepartie des 30% des actions de Keystone-ATS. Après la fusion, elle dégagera un chiffre d'affaires de l'ordre de 50 millions de francs, et emploiera quelque 300 personnes.