Face à la concurrence toujours plus forte d'Instagram et de Snapchat, le réseau social né en 2004 au sein de l'université de Harward est confronté à une érosion constante de ses utilisateurs.

En Suisse, les jeunes de 15 à 25 ans ne sont plus que 55% à employer régulièrement Facebook, contre 82% en 2014. Ses concurrents directs que sont Instagram et Snapchat l'ont dépassé avec chacun un taux d'utilisation de 67%, révèle une enquête réalisée par la communauté suisse d'intérêt des moyens électroniques IGEM dans sa récente enquête publiée à mi-décembre 2017. L'utilisation d'Instagram a progressé de 24% chez les jeunes depuis 2014, alors que celle de Facebook reculait durant la même période de 27%, dont 1% depuis 2016.

On apprend aussi dans cette enquête que c'est l'usage quotidien d'Internet qui arrive en tête (80%) des habitudes de s'informer de la population suisse dans son ensemble, devant l'écoute de la radio (67%) et de la télévision (65%). Avec 95%, cette dernière arrive toujours en tête en ce qui concerne son usage sans limites temporelles. Avec 71%, les smartphones sont par contre les appareils auxquels les Suisses font le plus souvent appel quotidiennement, devant les téléviseurs (65%) et les postes de radio (57%).

A noter également que seuls 2% des jeunes de 15 à 24 ans ne sont pas atteignables sur un smartphone et que la moitié des jeunes utilisent des services de streaming vidéo tels que Spotify et que près de 40% regardent occasionnellement des vidéos sur Netflix.