Prévu à partir du 1er janvier 2018, le regroupement des deux agences de presse sous le nom de Keystone-ATS appauvrit la diversité des sources d'information de la presse suisse, même si la direction des deux entités mettent en exergue le renforcement d'une présence dans toutes les régions du pays, le plurilinguisme, l’ancrage régional, la qualité journalistique ainsi qu’une collaboration commerciale avec les médias. La décision doit encore recevoir l'aval des commissions de la concurrence suisse et autrichiennes ainsi que des conseils d'administration des deux sociétés concernées.

Principale pourvoyeuse en dépêches d’information de Suisse, l’ATS a été fondée par les principaux éditeurs de quotidiens du pays en 1894, alors que l’agence photographique Keystone a vu le jour en 1953. Partenaire technologique de cette nouvelle entité, l’Austria Presse Agentur (APA) entre au conseil d’administration en tant qu’actionnaire important.

Ce regroupement entre l’ATS et Keystone devrait surtout permettre à la nouvelle entité de proposer aux clients des contenus multimédias sous forme de textes, photos, infographies et vidéo et de développer ses activités dans le secteur non-média, c’est-à-dire avec les entreprises, les autorités, les organisations. Un troisième domaine d’affaires concernera le développement de services dans le domaine numérique pour le traitement, l’enrichissement et la commercialisation de contenus, par exemple des applications spécifiques pour les clients. L’opération reflète la transformation des besoins des clients et crée les conditions pour la poursuite du développement stratégique de l’entreprise, a expliqué le président du conseil d’administration de l’ATS, Dr. Hans Heinrich Coninx lors de l'annonce de cette nouvelle société.