L'éditeur suisse-alémanique Tamedia qui publie les deux titres phare de Suisse romande entend garantir l’indépendance économique et rédactionnelle de ses douze quotidiens et deux journaux dominicaux payants qu'il publie en Suisse et saisir les opportunités de croissance dans le journalisme numérique. Aucun licenciement ne sera lié à l’introduction de cette nouvelle organisation.

A compter du 1er janvier 2018, deux nouveaux pôles rédactionnels, l'un en Suisse romande et l'autre en Suisse alémanique, produiront les contenus suisse, internationaux, économique et sportifs pour l'ensemble des titres du groupe de presse. Ceux-ci sont prévus à Lausanne pour la Suisse romande, Berne et Zurich pour la Suisse alémanique. L'entité lausannoise sera responsable du contenu rédactionnel pour les quotidiens 24Heures et La Tribune de Genève qui auront un contenu identique à l'exception des actualisés purement locales et régionales, ainsi que certains contenus spécifiques.

La cellule enquête sera dirigée en commun par les deux rédactions du groupe. Ces dernières seront composées de collaboratrices et collaborateurs de l'ensemble des rédactions. Elles seront dirigées par deux rédactions en chef. Rédactrice en chef du Matin Dimanche, poste qu'elle conservera dans cette nouvelle organisation, Ariane Dayer dirigera le pôle rédactionnel romand de Tamedia.

La création d'une nouvelle entité appelé Editorial Services réunissant tous les processus de production dans un même centre est envisagé en Suisse romande, à l'instar de ce qui a été décédé en Suisse alémanique. Son organisation sera définie dans le courant de ces prochaines semaines.

 

Claude Ansermoz pressenti comme futur rédacteur en chef de 24 heures

Claude Ansermoz succèdera à Thierry Meyer en qualité de rédacteur en chef de 24 heures. Le nouveau patron du titre travaille pour ce quotidien depuis 2003 et comme adjoint du rédacteur en chef depuis 2011. Au début de sa carrière, il fut responsable de la rubrique politique et suisse. Il devint ensuite correspondant à Paris pour couvrir les élections présidentielles de 2007. Il a dirigé le cahier du samedi du quotidien vaudois dès sa création en octobre 2008. Dans le nouvel organigramme, il sera rattaché à Ariane Dayer.

En Suisse romande, la rédaction de la Tribune de Genève sera toujours dirigée par Pierre Ruetschi.

 

Chaque marque aura sa propre rédaction et sa propre rédaction en chef

Au-delà du soutien des centres de compétences communs dans les domaines suprarégionaux, les journaux conservent leur profil et positionnement propres. Les rédacteurs en chef des différents titres décident avec leurs équipes des Unes sur l’ensemble des supports. Ils prennent la décision en matière de commentaires et produisent les contenus locaux, régionaux et autres contenus spécifiques à chaque marque.

En Suisse alémanique, Patrick Feuz sera toujours responsable de la rédaction du Bund, Peter Jost celle de la BZ Berner Zeitung et Benjamin Geiger celle du Landbote, de la Zürichsee-Zeitung und du Zürcher Unterländer.

 

Miser sur le numérique

Le groupe Tamedia entend se développer en augmentant le nombre de ses abonnements numérique en favorisant les compte-rendus d'expériences vécues sur le terrain, les informations personnalisées automatisées, et à de nouvelles offres comme Le Matin du Soir ou l’application #12. Le groupe entend aussi donner une meilleure visibilité de la diversité des offres payantes. Une stratégie de croissance a déjà été définie dans le domaine de la vidéo. Une application permettant de réaliser des vidéos sur smartphone puis publiées directement sur les différentes plateformes de News sera déployée sur l'ensemble des titres.

Tamedia escompte aussi étayer le contenu hyperlocal et lancera un projet pilote en 2018 en ce sens, ainsi que dans les formats de contenus audio. Dès le 10 septembre 2017, Le Matin Dimanche et la SonntagsZeitung proposeront pendant huit semaines un article-audio qui sera diffusé via une application Podcast, via iTunes, Spotify et Deezer. D’autres offres audio et Podcast devraient suivre. De plus, Tamedia veut poursuivre son développement en matière de Data-journalisme. Depuis deux ans, des investissements ont été réalisés dans les formations, des logiciels permettant aux rédactions de traiter une quantités importantes de données et des nouveaux datas-spécialistes. 

 

Newsexpress intègre 20 minutes alors que la rédaction Tamedia fournit le sport

Les rédactions 20 Minuten/20 minutes collaboreront uniquement dans certains domaines avec la rédaction Tamedia. La rubrique sportive de la rédaction Tamedia produira les contenus pour toutes les marques, y compris 20 Minuten et 20 minutes & Le Matin. L'entité Newsexpress intègre les rédactions de 20 Minuten et 20 minutes & Le Matin et alimentera désormais toutes les plateformes News de Tamedia en breaking news, brèves, galeries photos et live-tickers.